Reproduction même partielle strictement interdite, sauf autorisation expresse. Protection des œuvres - loi du 3 juillet 1985 Droits d'auteur réservés
  
 

« Les poètes » émission radiophonique sur la poésie dans le monde sur Radio Occitania 98,3 MHZ le jeudi de 20 h à 21 h,

Claude Bretin, notre technicien de l’émission « les poètes » depuis 1983 et avec lequel je travaille en radio depuis 1981, est confiné à Mazères en Ariège et votre serviteur rue des Libellules à Toulouse.

Alors, Claude a fait venir du matériel par la poste pour fabriquer une chambre de mixage (en photo ) et nous pouvons ainsi réaliser nos émissions par téléphone qui sont ensuite transférées à Radio Occitania pour le passage à l’antenne.

Toutefois, étant le seul interlocuteur possible et la fonction « conférence » n’existant pas dans cette solution, je suis réduit à réaliser les émissions en solitaire.

 

animée par Christian Saint-Paul

avec Claude Bretin à la technique et webmestre.

La poésie a été florissante à Toulouse cité de la plus ancienne Académie d’Europe : l’Académie des Jeux Floraux.

La vie littéraire et poétique était vivace parce qu’elle procurait du plaisir à la population de notre Languedoc, à ce Sud prestigieux qui a érigé le plaisir de l’esprit en civilisation et en éthique. C’est ainsi que le plaisir intellectuel s’est confondu avec le devoir. Après l’écrasement de cette civilisation, l’hégémonie monarchiste et ensuite le jacobinisme républicain ont imposé avec force mais succès une langue et surtout une culture unifiée. Au XXème siècle, l’embrasement poétique a de nouveau illuminé la ville et l’Occitanie. Après la deuxième guerre mondiale, le monde immense se laissait découvrir. Les poètes pouvaient se rapprocher car ils en avaient désormais les moyens matériels accessibles.

 

 
TOULOUSEest la capitale de
l'OCCITANIE
(voir décret

********************************

A RETENIR

********************************

Tous les événements ayant été annulés,

 cette page ne renfermera 

que des avis de parution 

jusqu'à la fin du confinement

 

 ****************Haut de Page***************

 

 
 

       Jean-Marc Couvé

                               12 chemin de la Colline

                         76 200 Dieppe

                         tél. : 06 28 71 43 11

 

                              AVIS DE PARUTION :   L’IRE L’ANSELME                                               

                               Incertain centenaire, 208 pages, format 16 x 23

 

              

                   Cher/s  ami/s,

pour honorer le centenaire de L’Anselme – adepte du pauvre, contempteur du pas-con, poète qui réhabilita ris et laid, voire riz au lait auréolé, olé ! – j’ai bûché près de deux ans, en lien étroit avec sa famille (d’une aide précieuse) et assisté par Claude, à une somme, (un peu) sur le modèle de la fameuse collection « Poètes d’aujourd’hui » du regretté P. Seghers : – une présentation, en ouverture – des extraits de correspondances – des dessins et documents, hors-texte – un choix de textes parmi l’ensemble de ses livres – des entretiens, parus en revues – des poèmes et critiques, publiés ici ou là ; d’autres, inédits.

   Je vous informe de cette parution, en cet octobre 2019, chez Éditinter et  Les Cahiers À l’Index,

comme mes deux livres précédents, dans cette même collection…

Merci, donc, de me dire, si ce bel ouvrage vous intéresse…  moyennant 18 € l’exemplaire,

auxquels s’ajoutent 5 € de port, hélas, La Poste se goinfrant !

   Vos commandes peuvent m’être adressées, à Dieppe, chèque à mon nom. Ou auprès de J-C Tardif

(voir son site lelivreàlire). Merci de relayer cette info en direction des amateurs/lecteurs de L’Anselme… 

   À bientôt, le plaisir de te/vous lire,

bien amicalement, Jean-Marc  

            

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

                                               Je soussigné …………………………………………………….

 

                                               demeurant à …………………………………………………….

 

                             souhaite commander  ………..  exemplaire(s) de L’ire L’Anselme.

 

 

 ****************Haut de Page***************

 

RÉUNION ZOOM DE POÈTES DU MONDE DIMANCHE 31 MAI 2020

Tous les poètes du monde et amis de notre mouvement francophones sont invités

 

Face à la situation que vit l’humanité à cause de la Pandémie du COVID-19, notre mouvement a organisé une réunion en ligne au moyen de ZOOM, pour qu’on puisse réfléchir ensemble sur cette réalité et imaginer ce qu’on pourrait faire en tant que poètes engagés pour le droit à la parole et la défense du vivant .

La réunion se tiendra en langue française  pour inciter nos amis francophones à participer, mais elle restera ouverte à tous les poètes de notre mouvement. Par la suite, nous organiserons aussi des réunions dans d’autres langues.

La réunion sera  animée par « l’Association Poètes du Monde en France »  et moi-même.

 

DIMANCHE 31 MAI À 21 : 00 H (Heure de Paris)

Luis Arias Manzo

Fundador – Secretario General

Casilla 592 – Melipilla – Chile

WathsApp: +56 9 8811 6084

Joignez-vous à la réunion Zoom

https://us02web.zoom.us/j/84165661354

ID de réunion: 841 6566 1354

 

Amitiés et merci d’avance !

 

Une balade poétique dans la Cité des Doges ?...

 

Quelles raisons secrètes conduisent les hommes 

à vivre entre terre et eau ?

Sur quelles matières se fonde la Cité flottante ?

Dans quelle langue parle la lagune ?

 

Au fil de promenades répétées à Venise, le regard du photographe Christian Malon touche le secret de l’invisible derrière les objets et les choses ; au rythme des images, au plus obscur du silence de la mémoire, il exhume des mots enfouis dans la vase.

Le poète Joseph Pacini explore la profondeur des images pour retrouver une langue cachée au cœur d’une autre langue et déceler les étincelles de l’origine qui dansent encore à fleur de sang.

Christian Malon est né à Condat, dans le Cantal, le 7 octobre 1944, à la ferme de Rochebec.

Depuis le début des années 1960, il vit à Vire, en Normandie, et photographie le monde paysan en France et à l’étranger, plus particulièrement le Bassin méditerranéen (Grèce, Maghreb…) mais aussi le Vietnam. Il collabore avec des historiens, sociologues, géographes, philosophes, agronomes et bénéficie du soutien du COMPA (Conservatoire de l’Agriculture de Chartres) qui conserve l’ensemble de son œuvre photographique.

Fasciné par l’architecture urbaine, il a réalisé plusieurs reportages photographiques sur des grandes villes : Paris, Londres, New-York, Hanoï… Mais c’est surtout Venise, éternelle et fragile, où il séjourne régulièrement depuis les années 1980, qu’il a envie de partager avec le public, à travers ses images argentiques, noir et blanc, accompagnées des textes de son ami, le poète Joseph Pacini.

Joseph Pacini garde en mémoire les marécages de la plaine et des collines toscanes où il passe une petite enfance agricole et paysanne. En 1947 sa famille émigre et s’installe en Provence. Cheminer avec l’apprentissage et la beauté de la langue française et ne pas cesser d’entendre chanter sa langue maternelle, le conduisent à écrire et à aimer la poésie des paysages humains vécus, travaillés et rêvés…

Au cours d’une formation à Dijon, il rencontre Christian Malon. Les passionnants échanges qu’ils ont sur le rapport entre image et langage constituent le point de départ d’une longue amitié.

Joseph collabore avec divers organismes nationaux et internationaux qui le conduisent régulièrement dans la région Vénétie. Venise devient alors le rêve d’une autre réalité qu’il s’agit d’apprendre à construire ensemble.

La collection REGARD D'AILLEURS

"consacrée à la photographie des mondes qui ont un retard d'avance"

VENISE à pas lents paraîtra début septembre 2020 chez Cardère éditeur. Cet ouvrage, fruit d’une longue complicité entre un photographe et un poète, constituera le premier livre de la collection REGARD D'AILLEURS, une collection consacrée à la photographie des mondes qui ont un retard d'avance.

Cette collection dirigée par Guillaume Lebaudy, ethnologue, rassemble des ouvrages photographiques visant à susciter l’émerveillement, à privilégier l’émotion au détriment de l’admiration et de l’exégèse. Elle incite à porter le regard hors-champ, dans un entre-temps et/ou un entre-lieux : des interstices où se lisent encore la beauté du monde.

OFFRE DE SOUSCRIPTION

SORTIE SEPTEMBRE 2020

 

Rassemblant une soixantaine de photographies noir et blanc, l’ouvrage, un beau-livre de 104 pages au format 24x27 à la française, est en souscription jusqu’à sa sortie en septembre 2020, au prix public de 28 €.

Vous pouvez réserver votre exemplaire en ligne ici.

Vous pouvez également adresser un courrier en indiquant vos nom, prénom, adresses postale et électronique, à :

Cardère éditeur – 19 rue Agricol Perdiguier – 84000 Avignon

 

Règlement (28 €/ex.) par chèque joint au courrier ou par virement bancaire (iban FR76 3000 4004 8300 0100 7836 583)

Christian Malon, Joseph Pacini

et la bonne maison Cardère

vous souhaitent de belles flâneries en gondole.

 

 

https://editionssauvages.monsite-orange.fr/

 ****************Haut de Page***************

Le numéro 95 de la revue

 Traversées 

va bientôt sortir de presse. 

Patrice BRENO
Revue Traversées
Prix Godefroid Culture 2015 - Province de Luxembourg 
- Libramont (Belgique)Prix Cassiopée 2015 - 
Cénacle européen - Paris

Prix de la Presse Poétique 2012 - 

Union des Poètes Francophones - Paris

Directeur de publication
43, Faubourg d'Arival
6760 VIRTON (Belgique)
0032 497 44 25 60 

 ****************Haut de Page***************

 

 ****************Haut de Page***************

PIERRE MAINARD, ÉDITEUR 

fête ses 25 ans de publications
18, rue Emile Fréchou  - 47600 Nérac
Tél & Fax : 05 53 65 93 92
mainardeditions@free.fr
Pour cet anniversaire cet éditeur qui contribue
 à l'essor de la littérature et de la poésie en particulier,
 offre des conditions avantageuses d'achat.
Nous ne pouvons qu'inviter nos auditeurs et nos lecteurs
 à encourager l'existence courageuse de cet éditeur.
Voir ces offres :
https://pierre-mainard-editions.com/le-mois-anniversaire-pierre-mainard-editeur/

 ****************Haut de Page***************

 

 

 ****************Haut de Page***************

Jacques Bonnaffé nous communique :

 
BRUT DE POÉSIE
 
            né du confinement et d'une action conjuguée, c’est une fabrique à plusieurs mains
           montage sonore Lara Badalian, image Jacques Francesini, musique de Louis Sclavis
           Reprise et prolongement de lémission de France Culture 
                                                                                            "Jacques Bonnaffé lit la poésie ».
Ouverture à la Rep, ça confine à l’absurde !
Poème d’Ossip Mandelstam
+ Enregistrements SoundCloud - Cie faisan
Jacques Bonnaffe lit la poésie - compilation (en cours)
https://soundcloud.com/compagnie-faisan/albums

 ****************Haut de Page***************

va bientôt paraître:

  

 ****************Haut de Page***************

 Jean-Pierre Siméon

 nous offre une poignante et lumineuse méditation 

sur le chemin de croix du Christ.

 À travers ces paroles aux résonances universelles, 

associées à des photographies d’actualité, 

le poète auvergnat 

rend hommage aux exilés d’aujourd’hui. 

Une expérience spirituelle inédite.

Voir : https://www.lepelerin.com/spiritualite/coin-spi-pratique/chemin-de-croix-medite/

Chemin de croix médité, par Jean-Pierre Siméon

Station 1. Jésus est condamné à mortQuel est l’homme ici et maintenantEn ce mondeQui n’est pas frère de l’humilié ?Quel est l’homme d’entre des hommesQui ne porterait pas en lui le poidsDe toutes les offenses que l’homme fait à l’homme ?Qui ne sent pas dans sa chair mêmeLa meurtrissure des corps jetés aux pierresQui n’éprouve pas sur son visage mêmeLa honte de celui sur qui l’on a crachéQui n’a pas connu une fois rien qu’une foisSon sommeil déchiréPar le cri de l’enfant perduDe la mère avilieEt de l’errant traquéCet homme-là est-ilEst-il assez homme ?****

 ****************Haut de Page***************

Vient de paraître

et fera l'objet d'une prochaine émission :

Chants du carnet de notes

de ZUBIATE Jean-Pierre

Al Manar éditions  17 €

 

Il traînera jusqu’au nid

l’ombre du désamour

l’homme à qui l’on a fait croire

qu’il était plus grand que lui-même

 

Les Chants du carnet de notes portent la trace 

d’une expérience intime du rapport à la nature et à l’histoire,

 marquée par la vitalité hostile du monde

 et par l’énergie paradoxale qui ressort de son accueil 

plutôt que de sa fuite. Ici, la réalité vit, meurt et se recompose

 au rythme des êtres de chair et des beautés qu’elle broie. 

À cette alternance d’offrandes et de retraits, l’homme choisit

 d’opposer un regard sans concession, où une gravité amère le dispute

 à un humour sarcastique. Du rejet des illusions autant que

 du désabusement complaisant, il extrait la possibilité d’un chant du retour

 témoignant de la brutalité infligée aux vivants. Toujours proche d’étouffer,

 la crispation mélancolique y offre les ressources d’une pulsation contenue.

 

 ****************Haut de Page***************

https://youtu.be/0avvhubxCoE

Le film " Claude Marti , l'instituteur , chanteur occitan et les Comités d'action viticoles " vient de sortir . Film d' 1H 10 signé du réalisateur T.V Jean-Pierre Baro.

Avec le soutien OCCITANIE PAIS NOSTRE .

           En ligne sur  :  pais-nostre.eu / occitanie-paisnostre.fr / facebook occitaniepaisnostre

 ****************Haut de Page***************

Franck MERGER nous communique :
 La poésie de Saadi sous le regard de Kiarostami
Salâm be hamegi! سلام به همگی 
Bonjour à tous!
Vient de paraître en bilingue persan-français
le recueil
Saadi ivre d'amour
réélaboration de poèmes de Saadi 
par Abbas Kiarostami
(Erès, coll. "Po&psy")
Trad. / Amin Kamranzadeh, Franck Merger, Niloufar Sadighi
Image / Jacqueline Salmon
 
Plus d'informations:
- sur mon site "D'autres voix" https://dautresvoix.fr/actualites/
- sur ma page Facebook https://bit.ly/dautresvoix
- sur le site de "Po&psy" https://poetpsy.wordpress.com/
 
Vous pouvez commander Saadi Ivre d'amour dès maintenant en ligne ou le demander à votre libraire une fois le confinement fini.
 
Prenez soin de vous...
Restez chez vous - avec vos proches, avec les poètes!
A bientôt
Be omide didâr
 
Franck Merger
 
"L'ancien monde deviendra jeune"
(Hâfez, célébrant la venue du printemps)

 ****************Haut de Page***************

Muriel BATBIE-CASTELL NOUS COMMUNIQUE :

je vous propose,afin de nous transporter un peu 
vers les cimes du rêve en ces temps
difficiles, cette toute dernière parution 
extraite de mon prochain CD (à paraître) :
M'arriscaré (J'oserai), 
poème de Pere Figuères mis en musique..
(CD Par tous les chemins, 
éd Tròba Vox, dir. Gérard Zuchetto) 
.. e gardatz-vos ben  del mal que passeja..
 
 Muriel Batbie Castell
 
web site artistique : www.muriel-batbie-castell.com

 ****************Haut de Page***************

SERGE PEY

Victor Hugo Notre âme des Paris

ou les carnets secrets de la Esmeralda

EditeurLa rumeur libre  CollectionLa Bibliothèque  Date de parution01/2020 

ISBN/code barre978-2-35577-195-8

Format (mm)171 x 230 

ReliureRelié couverture cartonnée, dos droit, cahiers cousus, 8 pages de garde 

Nombre de pages768 

Poids1185 g

Ouvrage publié avec le concours de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Prix 33,00 €

Ouvrage publié avec le concours de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Notre Dame de Paris, ouvrage mythique de Victor Hugo malgré son retentissement reste un livre inconnu. Cette œuvre traduite dans le monde entier est devenu un mythe repris par le cinéma et la bande dessinée. Pourtant la lecture de cet ouvrage de six cent quarante pages est demeurée, jusqu’à ce jour, superficielle et incomplète. Serge Pey nous livre dans cet ouvrage critique un nouvel aspect de l’œuvre hugolienne. Le jeune Hugo a rédigé à travers cette fresque reconstituée d’un moment de la société de la fin du Moyen Âge, un livre souterrain. Pour Serge Pey, les héros de ce livre sont des personnages conceptuels et codés, répondant chacun à un moment du processus du Grand-Œuvre alchimique, avec en toile de fond le mythe de la Toison d’or. La démonstration de cette étude, étayée par de nombreuses années de recherche établit une hypothèse troublante sur l’oeuvre hugolienne et une mise en perspective de la spiritualité de la société du XIXe.  Convoquant dans cette étude alchimie, ésotérisme, histoire, sociologie, littérature comparée et ethnologie, ce livre décrit l’aventure d’un lecteur permettant de lire un livre mythique aujourd’hui non lu par le public du XXIe siècle, mais qui a érigé ses personnages en héros absolus de cinéma. Notre Dame de Paris se transmutant en Notre Âme des Paris démontre éloquemment que c’est toujours une époque qui cherche ses yeux pour se lire et que toute œuvre échappe en partie à celui ou celle qui l’écrit. Ce livre est aussi une piste décryptant le langage de l’alchimie et nous donnant une nouvelle définition de la Pierre-philosophale.

Notre Dame de Paris, ouvrage mythique de Victor Hugo malgré son retentissement reste un livre inconnu. Cette œuvre traduite dans le monde entier est devenu un mythe repris par le cinéma et la bande dessinée. Pourtant la lecture de cet ouvrage de six cent quarante pages est demeurée, jusqu’à ce jour, superficielle et incomplète. Serge Pey nous livre dans cet ouvrage critique un nouvel aspect de l’œuvre hugolienne. Comme son titre l’indique cette lecture iconoclaste de Notre Dame est un défi à la théorie. En effet, le jeune Hugo a rédigé à travers cette fresque reconstituée d’un moment de la société de la fin du Moyen Âge, un livre souterrain. Pour Serge Pey, les héros de ce livre sont des personnages conceptuels et codés, répondant chacun à un moment du processus du Grand-Œuvre alchimique, avec en toile de fond le mythe de la Toison d’or. La démonstration de cette étude, étayée par de nombreuses années de recherche établit une hypothèse troublante sur l’oeuvre hugolienne et une mise en perspective de la spiritualité de la société du XIXe. S’appuyant sur la recherche de Ferdinand de Saussure concernant les anagrammes, reprise par Starobinsky ainsi que celle de Tristan Tzara à propos de François Villon, l’auteur nous ouvre un espace de compréhension inédite de Notre Dame de Paris.Poétique de la lecture, cet ouvrage fait de son lecteur un nouvel écrivain du roman, mais aussi introduit une poétique de la théorie qui n’échappe pas à l’exploration de son propre inconnu. Lesnoms des héros du roman sont des codes et des chiffres qui dans le bouleversement de leurs lettres nous ouvrent des espaces insoupçonnés. L’inconscient de l’auteur et de son roman qui, pour reprendre une formule de Jacques Lacan, est structuré à la manière d’un langage, rejoint dans sa force populaire cet inconscient structuré comme un mythe privé cher à Jung. Convoquant dans cette étude alchimie, ésotérisme, histoire, sociologie, littérature comparée et ethnologie, ce livre décrit l’aventure d’un lecteur permettant de lire un livre mythique aujourd’hui non lu par le public du XXIe siècle, mais qui a érigé ses personnages en héros absolus de cinéma. Quasimodo, Claude Frollo, la Esmeralda ou Phœbus sont des mythes et des concepts décrivant précisément, à travers un fait divers, le processus du Grand-Œuvre alchimique dont la littérature et le public du XIXe était si friands, ainsi que les œuvres de Balzac, Dumas ou encore de Nerval nous le montrent. Cette relecture savante et érudite, érige la théorie de la lecture en poétique et fait incontestablement du lecteur un nouvel écrivain du livre. Notre Dame de Paris se transmutant en Notre Âme des Paris démontre éloquemment que c’est toujours une époque qui cherche ses yeux pour se lire et que toute œuvre échappe en partie à celui ou celle qui l’écrit. Ce livre est aussi une piste décryptant le langage de l’alchimie et nous donnant une nouvelle définition de la Pierre-philosophale.

 ****************Haut de Page***************

 ****************Haut de Page***************

 

 ****************Haut de Page***************

Ce livre sera commenté lors
 d'une prochaine émission
 

 ****************Haut de Page***************

Alain Helissen

 ****************Haut de Page***************

La revue "Le français aujourd'hui" 

a consacré un article avec Yann Miralles
 au poète chanteur bien connu des toulousains
 et de partout ailleurs :
 Philippe BERTHAUT.
 

 

 ****************Haut de Page***************

Jean-Luc POULIQUEN 

nous communique :
 
Je suis heureux de vous annoncer ma nouvelle parution :
 
DANS LE MIROIR DES LIVRES
 
Dont voici quelques mots de présentation :
 
D'une braderie de livres où étaient proposés à la vente 
plusieurs milliers d'ouvrages, l'auteur a rapporté douze titres.
 Il va s'appliquer à raconter ce qui le rattache à chacun d'entre eux,
 à dire ce qui l'a attiré dans la Grèce antique et le Cubisme,
 chez Agrippa d'Aubigné, Robert Louis Stevenson, Léon Tolstoï,
 Apollinaire, Francis Jammes, les poètes de l'École de Rochefort
, Marie Noël, Pierre Emmanuel ainsi que les écrivains diplomates.
 De chapitre en chapitre, il va composer ainsi un miroir
 dans lequel se reflète son itinéraire de poète.
 
Le livre est disponible sur Amazon,
 

 ****************Haut de Page***************

Eric FRAJ
 
SOUSCRIVEZ A SON NOUVEL ALBUM

 « GAO »

Voir doc

****************Haut de Page***************

Alain Kewes des éditions Rhubarbe nous communique :

 
J'ai le bonheur, forcément triste, de vous annoncer la parution de "les mots nous manquent" de Michel Baglin, avec une préface de Jean-Pierre Lemaire et une couverture de Guy Bernot.
 
Ce recueil rassemble des textes inédits écrits durant ces quatre dernières années. Miche Baglin en a fixé la forme et l'ordre mais n'a pas eu le temps de lire les épreuves.
Dans sa préface, Jean-Pierre Lemaire met en lumière la double filiation de la poésie de Michel Baglin : le lyrisme de la célébration d’un Claudel, d’un Saint-John Perse d’un côté, l’engagement, politique mais plus encore humaniste, issu de la Résistance de l’autre. Car si les mots nous manquent, c’est tout autant « devant l’énigmatique beauté qui nous submerge et nous dépasse » que devant « la part sombre, voire ignoble, du réel qui défie le chant. »
 
"Pourtant," écrit-il encore, "les mots sont bien là, les mots nécessaires « pour se poser, marcher, trouver de petits passages dans le réel vers les autres et vers soi-même ». La poésie est ainsi tendue entre les deux pôles qui n’auront cessé d’aimanter Michel Baglin : constat de l’impuissance du langage en face d’une réalité trop belle ou trop atroce, confiance malgré tout dans le langage, indispensable pour la célébrer et la dénoncer quand il le faut."
 
"Les mots nous manquent"  - 100 pages - 12 euros - Dès à présent dans toutes les librairies (sur commande) ou auprès de l'éditeur.
Rhubarbe 10 rue des cassoirs 89000 Auxerre
http://www.editions-rhubarbe.com/lesmotsnousmanquent.htm

****************Haut de Page***************

voir émission du jeudi 6 juin 2019

****************Haut de Page***************

voir à "Parutions"

****************Haut de Page***************

Ce livre fera l'objet 

d'une prochaine émission
  "les poètes"

Ce livre a fait l'objet d'une émission "les poètes" le 25 avril 2019"

****************Haut de Page***************

Une bien belle présentation

 de l'oeuvre du poète
Henri Espieux 
par le poète occitan 
Jean-Pierre Tardif
 sur le blog du poète
Jean-Luc Pouliquen :

Marc Tison

"Des nuits au mixer" 
voir doc
Une émission radiophonique 
sur Marc TISON  diffusée sur Radio Occitania le 24 janvier 2019 à 20 h (98,3 Mhz région toulousaine) 

 2019-01-24 marc tison.wma

 

****************Haut de Page**************** 

 

Les vestiges du Château Gaillard

cher à Isabelle Lévesque

 

****************Haut de Page**************** 

 

  Photo de la semaine

Margo OHAYON
 

 

Michel COSEM et Jacqueline Saint-Jean lors d’une lecture publique

 

Jean-Michel TARTAYRE et Cédric LE PENVEN

 

Christian Saint-Paul lors d’une lecture publique

 

Jean-Michel TARTAYRE , Annie BRIET, Francis PORNON,

Cédric LE PENVEN, Michel COSEM,

Jacqueline SAINT-JEAN et Christian SAINT-PAUL

 

Christian Saint-Paul devant le buste de Frédéric MISTRAL à Sceaux (92)

 

Michel COSEM honoré par l’Académie des Jeux Floraux

en 2018

 

Une statue de Max JACOB dans le vieux Tréboul en Bretagne

 

 

 

Michel BAGLIN

***********

 

 

 

Casimir

PRAT

 

***********

 

Christian Saint-Paul 
à San Sebastian en 2018
devant le Quichotte et Sancho Pancha
thème de sa réception 
à l'Académie des jeux floraux
de Toulouse

Jean-Claude Ettori 
et 
Christian Saint-Paul
devant la statue de 
Clémence Isaure
octobre 2018
 

Christian Saint-Paul
devant la fontaine Clémence Isaure
à Toulouse
égérie des jeux floraux 
 

 

 

 

Louis VIEL  

Site : www.viel-louis.eklablog.fr

 

Philippe Dazet-Brun

 

 

 

Alem Surre-Garcia

 

 

Christian Saint-Paul à Totana en Andalousie, 
un des lieux "d'Indalo" paru à Encres Vives
Ecouter l'émission du

septembre 2016

28 octobre 2018

 

 

 

Photo Claude BRETIN vacance à TANARIVE

Photos de Claude BRETIN

photo d'Isabelle Lévesque:

pour le blanc immaculé de l'hiver,
 
 
Perce-neige
une photo d'Isabelle LEVESQUE.

************************

Christian Saint-Paul devant la tombe

de MACHADO à Collioure.

************************

 

le dimanche 10 octobre 2015

remise du Grand Prix de Poésie des Gourmets des Lettres 

sous l'égide de l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse.

Le lauréat Christian Saint-Paul reçoit de Francis Grass, 

maire-adjoint à la Culture de la Ville de Toulouse 

le diplôme et la médaille de la Ville de Toulouse

pour son recueil INDALO qui est un regard 

sur les terres andalouses de la province d'Alméria. 

************************

Christian Saint-Paul devant la tombe de Georges PERROS et de Tania à Douarnenez

Concarneau photo

Aurélie Saint-Paul

************************

   

Conception du site     Claude BRETIN

contact@lespoetes.site

 

Mes réalisations Vitrail au plomb

 ou TIFFANY

Photos de Claude BRETIN

 

Photos de Claude BRETIN

Le retour du Printemps ma collection d'iris

Revue Diérèse et les éditions

des Deux-Siciles voir: 

http://diereseetlesdeuxsiciles.com

 

 Catalogue des ouvrages de : www.editionsorizons.com

 

 

La compagnie Fées et Gestes présente

 

PARIS
Les éditions CARACTERES 
œuvrent pour la poésie.

******************************

Les éditions du Contentieux

******************************

Une nouvelle chronique des deux rives par A. KAOUAH

voir rubrique "Chroniques"

 

***********************